Le havre et ailleurs vu par Tce76

Exposition de mes meilleurs clichés sur le Havre, la normandie, flore, faune, mais aussi,les iles grecques, la tunisie, l'autriche, l'égypte, le maroc Venise,Londres, le Canada, les USA,bref, invitation au voyage...

28 novembre 2010

Québec, Parc national de la Mauricie 3/4

Rivière Saint-Maurice, Grandes-Piles, Mauricie, Québec

PICT8250_20

KM DYNAX 5D - Sigma 18-50mm F2.8 EX DC - 18 mm - f/14 - 1/160" - ISO 100

PICT8254_20

KM DYNAX 5D - Minolta AF 70-200mm F2.8 APO G D SSM - 85 mm - f/8 - 1/400" (-0.7 IL) - ISO 100

Posté par tce76 à 06:28 - Quebec - Commentaires [9] - Permalien [#]

27 novembre 2010

Québec, Parc national de la Mauricie 2/4

PICT8283_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 8 mm - f/18 - 1/200" - ISO 100

PICT8285_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 8 mm - f/18 - 1/30" - ISO 200

PICT8290_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 8 mm - f/16 - 1/60" - ISO 100

Posté par tce76 à 06:27 - Quebec - Commentaires [9] - Permalien [#]

26 novembre 2010

Québec, Parc national de la Mauricie 1/4

Le parc national du Canada de la Mauricie vous convie à une rencontre intime avec les Laurentides, cette chaine de montagnes qui longe la rive nord du fleuve Saint-Laurent.
Ce territoire de 536 km 2 dégage une grande sérénité, inspirée par la douceur de son relief. Dans ce vaste plateau ondulé de collines, entrecoupé de vallées et paré d'une multitude de lacs, la vie s'écoule au rythme de la nature. Seules les saisons viennent troubler le passage du temps en retouchant les moindres détails du paysage. Ce lieu de ressourcement invite à l'action autant qu'à la détente.
Depuis sa création en 1970, le parc garantit à ce territoire généreux le respect de son intégrité. Il préserve ainsi un échantillon représentatif de la région la plus méridionale du Bouclier canadien. Bienvenue dans ce havre de paix!
Le parc national du Canada de la Mauricie, une aire de conservation qui repose sur votre engagement!

P1030017_20

Panasonic Lumix DMC-TZ7 - 6.1 mm (équiv. 67 mm) - f/3.6 - 1/1300" - ISO 80

PICT8288_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 8 mm - f/13 - 1/80" (-0.7 IL) - ISO 100

PICT8265_20

KM DYNAX 5D - Minolta AF 70-200mm F2.8 APO G D SSM - 200 mm - f/2.8 - 1/500" - ISO 400

Posté par tce76 à 06:26 - Quebec - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 novembre 2010

Québec, sur le pont de l'ile d'Orleans

Panorama constitué de 7 clichés pris à main levée.

(cliquez sur la photo pour la voir en plein écran)

Panorama_Quebec

KM DYNAX 5D - Minolta AF 70-200mm F2.8 APO G D SSM - 70 mm


PICT8067_20

KM DYNAX 5D - Minolta AF 70-200mm F2.8 APO G D SSM - 70 mm - f/10 - 1/160" - ISO 400

P1020899_20

Panasonic Lumix DMC-TZ7 - 5.3 mm (équiv. 58 mm) - f/4 - 1/125" - ISO 125


En roulant,

P1020910_20

Panasonic Lumix DMC-TZ7 - 4.1 mm (équiv. 25 mm) - f/4 - 1/250" - ISO 160

Posté par tce76 à 06:25 - Quebec - Commentaires [11] - Permalien [#]

24 novembre 2010

Québec, L'ile d'Orléans - Visite d'érablière

Introduction:

Le sirop d'érable est un sirop produit à partir de la sève brute ou « eau d'érable » du début du printemps concentrée par ébullition. La sève brute est distincte de la sève élaborée ou sève d'érable qui arrive en fin de printemps et qui produit un sirop d'un goût tout autre. Le sirop d'érable est produit dans les forêts du nord-est de l'Amérique du Nord (surtout au Québec, mais aussi en Ontario, dans les provinces Maritimes du Canada et en Nouvelle-Angleterre principalement), et se vend aujourd'hui partout dans le monde, dont le Japon (principal importateur).

La technique était déjà en partie maîtrisée par les populations indigènes du Canada établies sur le territoire de l’érable, lors de l'arrivée des Européens. On s'en servait en particulier comme aliment tonique, au printemps. De nombreuses légendes amérindiennes mettent en scène le sirop d'érable.

Aujourd'hui, la consommation de sirop d'érable est généralisée au Québec où le sirop est souvent consommé au quotidien. Le sirop d'érable est aussi populaire dans d'autres pays, en tant que produit rare comme au Japon, ou de consommation courante comme au Canada et aux États-Unis. Dans ces deux derniers pays, cependant, le sirop est souvent substitué par un sirop appelé populairement au Canada le "sirop de poteau", qui contient du sirop de maïs et des arômes artificiels.

Parmi les nombreuses espèces d'érables, trois sont principalement utilisées pour la production de sirop d'érable : l'érable noir (Acer nigrum) et l'érable à sucre (Acer saccharum) mais aussi l'érable rouge (Acer rubrum) dans une moindre proportion.

Le sirop d'érable est majoritairement produit au Canada – 78 % de la récolte mondiale– particulièrement dans la province de Québec (71 % de la production mondiale), avec une plus faible production en Ontario et au Nouveau-Brunswick. Il est aussi produit dans certains États des États-Unis d'Amérique. Le climat caractéristique de ces régions à la fin de l’hiver est un facteur déterminant de la production de sirop d’érable.


Récolte de l'eau d'érable:

Les acériculteurs collectent l'eau d'érable essentiellement à la fin de l'hiver ou au début du printemps, suivant les régions, lorsque les nuits de gel sont suivies par des jours de dégel (températures diurne positive et nocturne négative). Une entaille (dans la version traditionnelle) permet de récupérer l'eau d'érable, liquide qui contient environ 2% à 3% de sucre. Ce sucre (essentiellement du saccharose provient des racines de l'arbre. Au printemps, il monte sous l’écorce, à travers le xylème, dans la totalité de l'arbre afin de fournir l'énergie suffisante pour relancer son métabolisme.

L'eau d'érable (ou sève brute) est différente de la sève élaborée. Celle-ci, nettement plus chargée en minéraux et molécules organiques complexes, ne remonte par les racines que lorsque le métabolisme de l'arbre est relancé. L'arrivée de la sève et de son goût amer marque la fin de la récolte d'eau d'érable.

On ne récolte jamais l'eau d'un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d'attendre jusqu'à 45 ans après la plantation d'un érable avant de commencer à récolter son eau. Cependant, un érable à sucre peut vivre jusqu'à 300 ans, voire davantage. Il peut donc donner de l'eau à chaque printemps pendant un grand nombre d'années.

P1020870_20

Panasonic Lumix DMC-TZ7 - 7.3 mm (équiv. 45 mm) - f/3.7 - 1/125" - ISO 160


Evaporation:

C'est uniquement après l'évaporation que l'eau devient plus consistante et donne naissance au sirop d'érable. Il faut entre 35 et 40 litres d'eau d'érable pour obtenir un litre de sirop.

Il est important d’atteindre le juste niveau d’évaporation car, si le sirop est trop dense, il cristallisera ; par contre, s'il est trop liquide, il risque de fermenter. La température idéale à donner au sirop d'érable est de 3,5 °C de plus que la température d'ébullition de l'eau, par exemple, à 101,3 kPa, l'eau bouillant à 100 °C, le sirop sera prêt lorsqu'il atteindra 103,5 °C. Il faut adapter ces valeurs à celle de la pression atmosphérique du lieu (altitude) et du moment. On peut aussi mesurer la densité du produit fini à l'aide d'un hydrotherme ou d'un réfractomètre. La densité doit correspondre à 66 degrés au minimum. Dans la pratique industrielle, la technique de l'osmose inverse permet une première étape de concentration pour une dépense énergétique moindre.

Le sirop d'érable est ensuite classé par teinte : d'extra clair à foncé. Plus le sirop est clair, meilleure est la classe, mais moins le goût est prononcé. Le sirop le plus fin est produit en mi-saison. Pendant longtemps, la préférence est allée vers un sirop d'érable qui soit le plus clair possible. Jusqu'au XVIII siècle, le sirop d'érable était principalement consommé directement par les producteurs ou par leurs proches. À l'époque, il était pour ces personnes plus difficile et plus cher d'obtenir du sucre de canne que du sirop d'érable. On cherchait à obtenir un sucre d'érable qui se rapproche le plus possible du sucre de canne. Aujourd'hui, certains reviennent à des sirops plus colorés car ils ont un goût plus prononcé.

Les différentes qualités de sirop et d'eau d'érable influent sur le processus, généralement réalisé à la cabane à sucre.

(Source Wikipedia)

P1020871_20

Panasonic Lumix DMC-TZ7 - 13.7 mm (équiv. 83 mm) - f/4.2 - 1/40" - ISO 160

P1020872_20

Panasonic Lumix DMC-TZ7 - 7.3 mm (équiv. 45 mm)- f/3.7 - 1/10" - ISO 400

Posté par tce76 à 06:24 - Quebec - Commentaires [12] - Permalien [#]

23 novembre 2010

Québec, L'ile d'Orléans - Sainte Famille 2/2

Le Parc des Ancêtres est un lieu de commémoration des générations passées.

Cet endroit est situé sur le terrain de la Fondation François-Lamy où l'on trouve le Site patrimonial et historique

"Maison de nos Aïeux", qui offre un service de généalogie sur les familles souches de l'Île et dans lequel se trouvait autrefois le presbytère.

PICT8043_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 8 mm - f/10 - 1/160" - ISO 100

PICT8044_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 8 mm - f/10 - 1/200" - ISO 100

PICT8046_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 16 mm - f/10 - 1/125" - ISO 100

Posté par tce76 à 06:23 - Quebec - Commentaires [22] - Permalien [#]

22 novembre 2010

Québec, L'ile d'Orléans - Sainte Famille 1/2

C'est en 1661 que Monseigneur de Laval fonda cette paroisse, la plus ancienne de l'ile. En 1669, il y fit ériger la première église. Celle-ci construite entre 1743 et 1748, est un exemple majeur d'architecture religieuse datant du régime français. L'édifice d'origine qui ne comportait qu'un seul clocher, fut modifié en 1807 par l'adjonction de deux clochers latéraux.

Extraordinaire lumière juste après l'orage

PICT8040_20

KM DYNAX 5D - Sigma 8-16 mm f 4.5/5.6 DC D HSM - 16 mm - f/10 - 1/320" - ISO 100

Posté par tce76 à 06:22 - Quebec - Commentaires [13] - Permalien [#]

 

© Tce76 | 2006 - 2013 | Tous droits réservés