Le havre et ailleurs vu par Tce76

Exposition de mes meilleurs clichés sur le Havre, la normandie, flore, faune, mais aussi,les iles grecques, la tunisie, l'autriche, l'égypte, le maroc Venise,Londres, le Canada, les USA,bref, invitation au voyage...

28 mai 2010

Victor Hugo et Hauteville House (3)

Au 2ème étage,

Une grande verrière ovale, encastrée dans le plancher de l'étage supérieur, éclaire la montée de l'escalier. Du centre de la verrière pend un lustre en cristal à trois lumières.
Sur le tour en bois clair de la verrière, Hugo a peint une curieuse guirlande où se mêlent des fleurs, des inscriptions, de petits personnages, des oiseaux, des papillons.

PICT4030_20


La galerie de chène,

Pièce étonnante, du plus pur moyen âge romantique, qui constitue l'antithèse des salons . Au lieu des soieries et des laques, après les couleurs chatoyantes, le vieux bois, employé presque seul. D'où l'expression de Charles Victor:"une véritable forêt de chêne", assez sombre malgré les cinq fenêtres. Aucune cloison, des stalles qui s'arrêtent à mi hauteur entre lesquelles s'ouvre un passage, si bien que cette galerie est la plus longue de toutes les pièces d'Hauteville House, pourtant la sensation d'y être enfermé est omniprésente, d'autant que le plafond y est très bas.

Dans le projet initial, Hugo songeait à faire de la galerie son appartement personnel : un cabinet de travail, une chambre à coucher. Pourtant c'est à l'étage supérieur qu'il travaillera et couchera. Il coucha que quelques temps, dans cet appartement, au cours d'une maladie assez grave.

P1050597_21

Au milieu de la pièce, se dresse un lampadaire imaginé par Hugo. Sur deux socles, le second carré, plus petit, décoré de panneaux où figurent, avec Saint Pierre, Saint Matthieu, Saint Paul et Saint André, un arbre aux nombreux rameaux terminés par des bougeoirs qui sont, en réalité, des bobines de fils. Son faîte frôle le plafond : une Vierge à la tête penchée, au cou très long, statuette que Hugo a taillée de ses mains dans le style archaïque. "Le grand chandelier de bois que j'appelle "l'arbre de feu" a été fini aujourd'hui 7 mai 1859". Hugo avait eu l'intention d'y faire mettre le gaz, mais y a renoncé.

P1050599_20

Posté par tce76 à 06:28 - Guernesey - Commentaires [13] - Permalien [#]

 

© Tce76 | 2006 - 2013 | Tous droits réservés