Le havre et ailleurs vu par Tce76

Exposition de mes meilleurs clichés sur le Havre, la normandie, flore, faune, mais aussi,les iles grecques, la tunisie, l'autriche, l'égypte, le maroc Venise,Londres, le Canada, les USA,bref, invitation au voyage...

09 février 2008

Autour de Saint Marc

Extrême concentration architecturale autour de cette place


Quelques vues depuis le Campanile:

P1000786_20

Les coupoles de la Basilique St Marc, et le palais des Doges.


PICT6428_20

Coucher de soleil sur la lagune.

PICT6432_20

Au 1er plan, "la punta della Dogana" et en second, "la chiesa del Redentore".


PICT6445_20

L' "isola di San Giorgio Maggiore"


La "Piazza San Marco":

La place Saint-Marc (du nom de l'apôtre protecteur chrétien de Venise Saint Marc) au bord du Grand Canal, avec la basilique Saint-Marc, le campanile de Saint-Marc et le palais des Doges est le cœur de la ville de Venise.

PICT6427_20

Si elle a aujourd'hui un intérêt avant tout historique, architectural et touristique, elle fut dans le passé le centre politique, religieux et économique de la république de Venise. Elle est surnommée par Napoléon Bonaparte « le plus élégant salon d'Europe ». Cette place, la seule à mériter ce titre (piazza) à Venise, toutes les autres s'appelant campo, forme un quadrilatère irrégulier bordé d'arcades et de monuments remarquables. Ses arcades abritent des cafés et des boutiques de tourisme dont le célèbre Café Florian de 1720 avec son orchestre symphonique en terrasse (7,50 € le Cappuccino et 8,67 € le thé) :

PICT6610_20

PICT6604_20


La "Piazetta San Marco":

PICT6617_20

Délimitée par les palais des Doges (à gauche) et la "libreria Sansoviniana" (à droite), la petite place s'ouvre sur le bassin St Marc: cette configuration lui donne un charme singulier. Au bord du bassin, se trouvent 2 colonnes en granite rapportées d'orient au XIIème siècle.


Le Campanile:

PICT6606_20

Photo prise depuis les balcons de la Basilique San Marco.

Le Campanile de la place Saint-Marc mesure 97 mètres de haut. Il fut construit en 1540. Surnommé autrefois « el padron de casa », il servait de tour de garde. Galilée l'utilisait aussi pour ses observations. Au matin du 14 Juillet 1902 à dix heures, il s'écroula sur lui-même en détruisant également la petite loge de Sansovino (reconstruite en 1904).En revanche, par miracle, il n'y eut aucune victime, à part un chat ! La Basilique Saint Marc, juste à côté, ne subit également heureusement aucun dommage, car les gravats furent stoppés par la “pietra de bando”, la pierre sur laquelle on proclamait les avis. Le campanile fût ensuite reconstruit à l'identique, mais avec des fondations plus solides.


La "Torre dell'Orologio":

PICT6612_20

Construite à proximité de la Basilique à la  fin du XVème scècle, cette horloge monumentale fut dessinée par M. Codussi.

PICT6271_20

Sur la terrasse au sommet de la tour, deux figures en bronze, les "Mores", sonnent les heures en frappant sur une grande cloche.

PICT6268_20

Le mécanisme complexe de l'horlogerie est très interressant, de même que le grand écran à dorures et smalt bleu qui indique les heures, les mouvements lunaires et solaires.


La Basilique San Marco:

La Basilique Saint-Marc (San Marco di Venezia en italien) est la plus importante Basilique de Venise, construite en 828 sur la place Saint-Marc, adjacente et reliée au Campanile de Saint Marc et au Palais des Doges, proche du Grand Canal. Elle est un remarquable exemple d'architecture byzantine construite par le Doge Giustiniano Participazio pour abriter les reliques sacrées de Saint Marc l'évangéliste, puissant saint protecteur de la ville.

PICT6266_20

La façade dotée de 5 portails, est décorée de marbres et de mosaïques splendides, et  est divisée en 2 niveaux par une terrasse. Sur celle-ci, se détachent les 4 chevaux de cuivre doré, envoyés de Constantinople en 1204 au Doge Enrico Dandolo.(les exemplaires originaux sont conservés à l'intérieur de la galerie tout comme les fabuleuses mosaïques de l'atrium narrant les épisodes de la bible). Malheureusement, interdiction de prendre des photos de l'intérieur.

PICT6452_20

PICT6449_20

PICT6450_20

PICT6451_20


Le Palais des Doges:

Un premier Palais des Doges exista durant la République de Venise. Il fut détruit par un grand incendie en 976, qui détruisit également la première Basilique Saint-Marc. Le Palais des Doges actuel fut bâti en 1340. Il abrita les doges de Venise jusqu'en 1789. Ce palais fut pendant de nombreux siècles le siège de l'administration vénitienne. Les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire y étaient centralisés entre les mains du doge.

PICT6790_20

Jusqu’au XVIe siècle, le palais abritait les prisons de Venise situées sous les toits. Elles sont appelées les plombs (i piombi) car leur couverture était faite de plaques de plomb. En été, leur visite est d’ailleurs interdite à certaines heures de la journée car les visiteurs ne pourraient supporter la température qui y règne (plus de 50°C). C’est dans cette prison que fut détenu Giacomo Casanova qui fut le seul à s'en évader.

PICT6349_20

Puis une autre prison de 19 cellules fut construite à côté du palais (la prison des puits) appelée comme cela car elle était non plus sous les toits, mais au rez-de-chaussée et en sous-sol. Les conditions de détention n’y étaient pas meilleures car, si les prisonniers ne souffraient plus de la chaleur intense, ils étaient constamment dans l’humidité et le froid, voire même dans l’eau lors des crues, avec tout ce que de telles conditions entraînent en terme d’hygiène. Cette nouvelle prison et le palais ne sont séparés que par le Rio della Paglia, le seul lien entre ces deux bâtiments étant le Pont des Soupirs, un petit pont de pierre entièrement fermé que les prisonniers traversaient après leur jugement pour gagner leurs geôles.

PICT6791_20

Les prisons des plombs faisaient partie d’une aire cachée du Palais dont personne ne connaissait l’existence. Toute une administration secrète y réglait les affaires politiques et judiciaires de la République. De nombreux hauts fonctionnaires y travaillaient et leurs activités se déroulaient souvent la nuit. On considère d’ailleurs que c’est là que le pouvoir s’exerçait réellement, qu’il s’agisse d’affaires d’espionnage, de fiscalité, de législation, de commerce ou de bonnes mœurs, tout était du ressort de ces fonctionnaires et de leur police secrète. Afin que les ambassadeurs et hauts dignitaires ne soupçonnassent pas l’existence de cette administration cachée, elle avait installé ses bureaux dans des demi-étages du palais. De l’extérieur, on ne distinguait que de grandes fenêtres fermées semblables à celles des grandes salles du palais, mais en fait un plancher avait été installé à mi-hauteur de ces fenêtres; abritant ainsi de nombreux bureaux, salles de conseils, salle de torture, cachots en toute confidentialité.

PICT6793_20

PICT6794_20

Ce palais représente la plus grande œuvre d’imagination de Venise. Pendant une longue série d’années, les meilleurs architectes dirigèrent sa maçonnerie, les meilleurs peintres sa décoration. Ses façades, celle de la mer et celle de la Piazzetta se composent d’une épaisseur de murs massifs et polis soutenus par deux étages de piliers posés l’un sur l’autre. Il est surtout un musée magnifique avec ses salles entièrement décorées par les plus grands peintres dont le fameux Tintoret. On doit à ce dernier, avec l'assistance de son fils Domenico Tintoretto, l'immense toile du "Paradis" dans la salle du Grand Conseil (Maggiore Consiglio), passant pour être le plus grand tableau au monde avec ses 52 mètres de long.

PICT6796_20

PICT6797_20

PICT6804_20

PICT6807_20


Le Pont de Soupirs:

Le Pont des Soupirs ou Ponte dei Sospiri est l'un des nombreux ponts de Venise. Il passe au-dessus du Rio de Palazzo o de Canonica et relie les anciennes prisons aux cellules d'interrogatoires du Palais des Doges.

Le nom Pont des Soupirs suggère le soupir exprimé par les prisonniers conduits devant les juges, lors de leur dernier regard porté sur Venise. C'était donc la dernière image de la liberté pour ceux qui allaient finir leurs jours en prison.

PICT6347_20

Le Pont des Soupirs a été bâti en 1602 pour relier le Palais des Doges avec la Nouvelle Prison construite (et finie en 1614) par Antonio da Ponte, alors chef de service au Bureau du Sel de Venise.

Le pont est en marbre et pierre d'Istrie blanche. Deux fenêtres « grillagées » en pierre sont présentes sur chacune des deux faces du pont.

PICT6348_20

Ce « sarcophage volant », comme l'on appelé certains écrivains, avait en effet la particularité d'être un pont totalement fermé et ce afin non seulement d'empêcher que l'on puisse entendre les cris et lamentations des condamnés mais aussi pour que l'on ne puisse pas les voir.

Le fait que le pont soit totalement fermé était également une assurance pour la Sérénissime, que ses prisonniers ne pourraient essayer de s'échapper en le franchissant. Sinon la tentation de se jeter dans le canal aurait évidemment été trop grande.

PICT6590_20


Posté par tce76 à 06:10 - Venise - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires sur Autour de Saint Marc

    Beau travail !

    Très très jolies photos. Le contenu rédactionnel est lui aussi de qualité. Beau travail.
    J'aime particulièrement la photo de la basilique avec les pigeons en vol au premier plan.

    Posté par Arnaud76, 09 février 2008 à 09:06 | | Répondre
  • MAGNIFIQUE REPORTAGE

    Ben dis donc , tu n'as pas chômé pendant ces 3 jours à Venise. Ton reportage photo est superbe . Merci de nous faire profiter du voyage . @+++ Jocelyne

    Posté par brisjo, 09 février 2008 à 09:20 | | Répondre
  • Des supers photos comme d'habitude.
    En voyant celles ci sur Venise, j'ai comme un goût de nostalgie et une envie folle d'y retourner !
    Tu pourrais presque sortir un guide tourristique en images...

    Posté par chromatic, 09 février 2008 à 11:23 | | Répondre
  • QUE DU BEAU !

    Salut Tce ,

    Après nous avoir fait partager cette belle série de portraits pendant toute cette semaine, série très fournie tant en qualité qu’en quantité (beaux costumes et masques très colorés) voici venir maintenant la visite « guidée et commentée » de cette belle ville qu’est Venise, félicitations beau boulot.

    Rassure moi, il y a toujours des gondoles à Venise ? nous n’en avons encore pas vu.
    C’est peut-être prévu dans la suite.

    A bientôt et encore BRAVO.

    Posté par YLLEN, 09 février 2008 à 14:24 | | Répondre
  • Impatiente Yllen!
    Bien sur qu'elles arrivent, mais une gondole, c'est du 3 à l'heure! Alors... Patientes encore un peu,le post est publié depuis hier au soir, mais sa publication est prévue pour les prochains jours.

    Posté par tce76, 09 février 2008 à 14:37 | | Répondre
  • soupir d'admiration

    bonjour
    voilà ce que c'est de nous montrer ces merveilles, il n'y a pas qu'ILLIEN qui s'impatiente mais il faut savoir attendre ...
    tu pourrais te recycler en "reporter " car tu est vraiement doué , bon j'arrete la...
    Bises
    Marraine

    Posté par marraine, 09 février 2008 à 17:05 | | Répondre
  • QUALE LAVORO....

    Magnifique mais quel travail, trier , choisir et après cela, les mettre en ligne, sans oublier le temps de passer pour prendre toutes ces vues magnifiques d'une citée emblématique !
    Cappello signore le rinviare.....
    Marcopolo76

    Posté par marcopolo76, 09 février 2008 à 19:06 | | Répondre
  • Impensable tout ce que l on peut mettre comme souvenirs sur une carte mémoire,un voyage que tu n est pas pret d oublier je pense,et quel boulot pour nous en faire profiter...BRAVO et MERCI..

    Posté par jany, 09 février 2008 à 21:45 | | Répondre
  • Magnifique, superbe, chaque photos méritent un com...un grand grand bravo a toi...

    Posté par jean luc, 14 février 2008 à 13:30 | | Répondre
  • tres belles illustrations de venise que j ai visiter en fevrier 2008
    merci pr les explications et les magnifiques foto
    je viens de decouvrir ce blog il est vraiment super a biento

    Posté par christine, 22 novembre 2008 à 10:49 | | Répondre
  • sympa ce reportage
    j ai moi ossi ete a venise en fevrier 2008 mais je ne suis pas revenu avec d aussi belles photos et tant de details et d histoire les concernant

    Posté par christine, 23 juin 2009 à 17:57 | | Répondre
  • sympa ce reportage
    j ai moi ossi ete a venise en fevrier 2008 mais je ne suis pas revenu avec d aussi belles photos et tant de details et d histoire les concernant

    Posté par christine, 23 juin 2009 à 17:57 | | Répondre
Nouveau commentaire
 

© Tce76 | 2006 - 2013 | Tous droits réservés